l-actualité-comme-si-vous-y-êtiez

Alerte canicule j'adopte les bons gestes

Je bois régulièrement de l'eau dans une bouteille en plastique que je conserve dans un réfrigérateur fabriqué en Chine, venu par avion, que je jetterai prochainement parce qu'il ne fait pas de glace pilée mais je n'omettrai pas de jeter la bouteille en plastique garanti sans perturbateur endocrinien (si je dois encore me reproduire) dans un bac recyclage de couleur jaune car mon geste me permettra de fabriquer une peluche en plastique fabriquée en Chine pour mon petit, qu'il ira lui même placer dans le bac jaune de recyclage quand il en aura marre de son odeur bizarre, tandis que j'irai bientôt y jeter ma housse de couette en plastique recyclé car rien que l'idée de cette couette me fait chaud à la tête, me donne des vertiges et me fait tenir des propos incohérents, autant de signes qui prouvent que je suis victime de la canicule et que je dois m'en protéger par tous les moyens, en adoptant les gestes qui sauvent. Éventuellement si le conteneur à recyclage est un peu loin de mon domicile, j'évite de marcher dans la rue en plein soleil, je choisis plutôt de conduire mon véhicule SUV, laissant mon 4X4 diesel au garage, je branche la clim' et j'appuie sur le bouton "éco" car il permet d'économiser de l'essence, ce qui est bon pour la planète.

Je mouille mon corps et je me ventile au moyen d'un ventilateur fabriqué en Chine que j'ai eu pour pas cher l'an dernier, m'étant séparé de mon précédent car il faisait trop de bruit et risquait par conséquent de me donner des maux de tête. Les maux de tête en été constituent un signe avant coureur d'un évanouissement dû à la canicule.

Je mange en quantités suffisantes des produits préparés que je stocke dans mon congélateur fabriqué en Chine, venu par avion, que je jetterai prochainement car il est solidaire de mon réfrigérateur, lequel ne fait pas de glace pilée. J'ai de bonnes raisons de vouloir de la glace pilée, car la glace pilée m'évite de boire trop sucré en détournant mon attention du fait que mon verre d'eau en bouteille n'est pas un soda. Cela limite ma contrariété. J'évite de me faire la cuisine car je dois éviter les efforts physiques pendant les épisodes de canicule.

Je ne bois pas d'alcool, je dois me contenter de fumer des cigarettes pour le moment.

Je maintiens ma maison au frais : je ferme les volets le jour sauf le volet qui me permet de faire passer le tuyau d'évacuation de la chaleur provenant de mon climatiseur à roulettes fabriqué en Chine, venu par avion, que j'ai eu pour pas cher la semaine dernière lorsque je me suis rendu compte que le fil de mon ventilateur n'était pas assez long pour que je puisse me ventiler dans ma chambre. J'ai pensé faire venir mon électricien roumain pas cher, dans la mesure où il paie ses charges sociales en Roumanie, afin qu'il change l'organisation des circuits électriques dans ma chambre mais j'ai découvert que le climatiseur fabriqué en Chine, venu par avion, était moins cher que mon électricien roumain, venu en bus de Roumanie, et moins cher également que la rallonge électrique que j'aurais pu acheter moyennant la difficulté de vivre avec une porte dont la fermeture serait gênée par un gros fil électrique. De plus j'ai lu dans le journal un article terrible sur les conditions de travail des ouvriers exposés à la chaleur pendant les épisodes de canicule.

Je donne et je prends des nouvelles de mes proches : je prends mon téléphone et je regarde qui sont mes proches dans l'ordre d'importance, je demande à chacun d'eux s'ils ont suffisamment d'eau à boire, de volets à fermer, de ventilateur à faire tourner, s'ils ne tiennent pas de propos incohérents, s'ils n'ont pas de vertiges puis j'appelle d'autre proches pour leur indiquer que les premiers ne tiennent pas de propos incohérents, n'ont pas de vertiges, ont suffisamment d'eau à boire et de volets à fermer, assez de ventilateurs à faire tourner, des voitures climatisées pour aller jeter leurs vieux ventilateurs, leurs bouteilles d'eau usagées et pour ne pas passer pour un type un peu lourd, je vais m'entretenir aussi un peu avec mes proches de choses et d'autres qui n'ont rien à voir avec la canicule, tel que la marque et les fonctionnalités des téléphones portables qui nous servent à nous parler, le cancer du cerveau à cause des ondes, l'impossibilité de boire l'eau du robinet pleine de nitrates issue de l'agriculture intensive, le bouton sport de mon SUV qui constitue un scandale écologique, ma prochaine destination de vacances en pack tout compris dans un pays pauvre mais accueillant, et ainsi de suite.

En période de canicule, j'adopte les bons gestes !

← Je veux ma Momon